Menu

Christine Salem

Larg pa lo kor

Christine Salem n’a plus les mêmes intentions rugueuses que dans certains albums précédents.
Il est vrai qu’elle sait la valeur et l’ampleur du chemin accompli depuis son premier enregistrement, en 2001. « J’étais déjà en colère parce qu’on nous parlait de nos ancêtres les Gaulois. Puis on m’a dit : « Tu n’iras pas loin avec le maloya. » Nous sommes allés aux États-Unis. Le New York Times nous a classés parmi les dix meilleurs concerts de l’année. » En deux ans, elle a donné plus de cent concerts à travers le monde, de l’Afrique du Sud à la Pologne, des Comores à l’Australie, du Mozambique au Canada.

Oui, elle a passé un cap, qui l’a libérée : « Je n’ai plus besoin de montrer, de démontrer. » Que la tracée élue par Christine Salem soit aussi surprenante et familière à la fois ne doit pas surprendre. En abolissant la routine, la redite, le retour sur ses pas, elle s’invente une liberté. Une liberté radieuse, solennelle, juste. Une liberté conquérante, nourrie de ses recherches spirituelles autant que de son parcours de musicienne. Une liberté tendue vers l’autre, une liberté de partage et de ferveur.

01. Mama don’t give up
02. Tapaz
03. Mi lar’ra pa lo kor
04. Mandéla
05. Bondié
06. Malangé
07. Bwar in kou 7. Bwar in kou
08. Iolilola
09. Mi larg pa lo kor
10. Lab
11. Walé
12. Jup

Autres sorties